Participation à la vie de l'établissement

Vous êtes invité tout au long de votre séjour à participer à la vie de l’établissement, notamment :

  • Par le biais du Conseil de la Vie Sociale qui donne son avis et peut faire des propositions sur tous sujets concernant le fonctionnement de l’établissement

  • Par le biais des enquêtes de satisfaction qui vous sont adressées au moins une fois par an ; en effet, vos commentaires et suggestions ou celles de votre famille nous seront précieux pour améliorer nos prestations.

 

La gestion des risques et la promotion de la bientraitance

  

L’accueil dans une structure collective de personnes vulnérables nécessite de prendre en compte la gestion des risques de façon très rigoureuse. L’adaptation des locaux, la formalisation de procédures et la formation du personnel constituent les réponses prioritaires.

De nombreuses dispositions, documentées dans nos instructions de fonctionnement garantissent les conditions de sécurité : accès sécurisé à l’établissement ; plan blanc, surveillance de nuit ; contrôle des équipements de sécurité, formations du personnel, contrôle et traçabilité des entrées et sorties de chaque résident, distribution des médicaments, prévention des infections, fermetures des locaux à risques et mise sous clefs des produits dangereux…

Par ailleurs, une politique de prévention de la maltraitance et de promotion de la bientraitance se doit d’être affirmée dès l’ouverture de l’établissement. Cette politique se fonde sur les récentes instructions ministérielles et recommandations de bonnes pratiques de l’ANESM. La prévention et le traitement de la maltraitance font l’objet d’une vigilance de l’association et de l’établissement. Un protocole associatif défini la procédure de signalement à enclencher le cas échéant.

 

Recours à un médiateur en cas de non respect de vos droits (Art. L311.5 du CASF Code Action Sociale et des Familles)a gestion des risques et la promotion de la bientraitance

 

En cas de réclamation, de non respect de vos droits, vous pouvez contacter le Directeur de l’établissement ou le Président de l’Association.


Par ailleurs si vous le jugez nécessaire, vous pouvez gratuitement, vous ou votre représentant légal, sur simple demande faire appel à un médiateur. Vous pouvez choisir ce médiateur sur la liste des Personnes Qualifiées de votre département. Ces médiateurs sont prévus pour assister et orienter toute personne en cas de désaccord avec l’établissement. 

Arrêté du 29 janvier 2015